Foire aux questions

Foire aux questions
12/01/2024
Foire aux questions

Cet espace vous permet d’accéder aux réponses des questions les plus fréquemment posées sur les produits de la gamme Cranberola®. Elle est régulièrement mise à jour.

  • Comment savoir quel produit de la gamme Cranberola® est le mieux adapté ?

Il existe 2 produits pour 2 types de programme :

Cranberola® FORT, est un complément alimentaire avec sucre et édulcorant, à base de Canneberge, Bruyère et D-Mannose.
Cranberola® CONFORT URINAIRE, en sachets et gélules : c’est un produit qui peut être utilisé par les femmes enceintes et allaitantes. Il peut également s’utiliser en programme plus long, et en complément de Cranberola® FLASH ou Cranberola® FORT.
Lisez les conseils d’utilisation et précautions d’emploi avant utilisation des produitsCranberola®.

  • Est-ce que je peux utiliser Cranberola® si je suis enceinte ?

La femme enceinte peut utiliser les produits Cranberola® FORT et Cranberola® CONFORT URINAIRE.

  • L’utilisation de la bruyère est-elle possible chez la femme enceinte ?

Oui, la bruyère entrant dans la composition de Cranberola® FORT et Cranberola® CONFORT URINAIRE est sans risque chez la femme enceinte. En effet, l’extrait de bruyère que ces produits contiennent est contrôlé et ne contient pas d’arbutine.

  • Comment dois-je utiliser Cranberola® ?

Cranberola® FORT et Cranberola® CONFORT URINAIRE sachets : prendre 1 sachet le matin et 1 sachet le soir à diluer dans un verre d’eau (200 ml).
Cranberola® CONFORT URINAIRE Gélules : prendre 1 gélule le matin et 1 gélule le soir avec un grand verre d’eau.
Quelles sont les précautions d’usage ?

Cranberola® FORT et Cranberola® CONFORT URINAIRE gélules sont également réservés à l’adulte. En cas de prise d’anticoagulants de la classe des anti-vitamines K, demandez conseil à votre médecin. La consommation prolongée de canneberge est déconseillée chez les individus sujets aux calculs rénaux. Déconseillé en cas d’hypersensibilité à l’un des constituants.

  • L’utilisation de Cranberola® modifie-t-il les résultats des examens cytobactériologiques des urines (ECBU) ?

Non, tous les produits de la gamme Cranberola® ne modifient en aucun cas les résultats d’un test de type ECBU.

  • Quel est l’intérêt du produit Cranberola® FORT par rapport aux 2 autres ?

Il contient du D-mannose. Arkopharma a réalisé un test d’usage évaluant l’efficacité de l’association Canneberge + D-Mannose. 89 % des personnes l’ayant testé* sont satisfaites des résultats.

  • D-mannose : quèsaco ?

Le D-mannose est un sucre largement répandu dans la nature. On le trouve notamment dans de nombreux fruits (pommes, pêches, oranges, mangues, litchis…) et dans certaines baies dont la canneberge.

  • Peut-on utiliser le D-mannose chez les personnes diabétiques ?

Oui. Le D-mannose n’a pas d’impact négatif sur le diabète. En effet, il s’agit d’un sucre simple non transformé en glycogène et non stocké dans l’organisme. Il n’est alors pas classé parmi les sucres augmentant la glycémie.

  • Les urines peuvent-elles être colorées avec Cranberola® ?

Non. Les tanins qui sont à l’origine de la couleur rouge de la canneberge disparaissent lors de la digestion et n’ont pas d’impact sur la couleur des urines.

  • L’engagement qualité Cranberola® est-il garanti ?

La méthode d’analyse utilisant la DMAC, réactif spécifique des PACs, est la plus restrictive et la plus juste pour leur dosage.
Les laboratoires pharmaceutiques Arkopharma garantissent la teneur en PACs de la gamme Cranberola® à 36 mg [DMAC]/jour.

  • Que peut-on faire pour favoriser un bon confort urinaire ?

Boire beaucoup d’eau quotidiennement, au moins 1,5 litre ;
Ne pas se retenir, adopter les bons gestes (s’essuyer d’avant en arrière) ;
Uriner après chaque rapport sexuel ;
Hygiène locale avec produit adapté (non irritant, pH neutre) ;
Éviter le port de vêtements trop serrés ou de sous-vêtements synthétiques.

 

  • Peut-on avoir des rapports sexuels en cas d’inconfort urinaire ?

Ce n'est pas contagieux. La bactérie le plus souvent responsable des infections urinaires est la bactérie Escherichia coli (E.coli) qui est naturellement présente dans l’intestin. Cette bactérie ne se transmet pas de personne à personne et ne survit pas à l’air libre.

Étude réalisée sur l’association D-Mannose + Canneberge, sur 81 personnes présentant des gênes urinaires.