Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Préserver 100% des actifs de la plante

Arkopharma heeft altijd de modernste technieken gebruikt

Arkopharma a toujours utilisé les techniques les plus modernes pour permettre à la phytothérapie de s’imposer comme une médecine à part entière. Dès 1985, Arkopharma innove dans les procédés de fabrication des poudres de plantes et installe industriellement le cryobroyage qui permet de conserver dans le produit fini l'intégralité et l'intégrité des principes actifs de la plante.

L’utilisation du cryobroyage : pourquoi ?

Les plantes médicinales contiennent des milliers de constituants, tous potentiellement actifs.

Pour obtenir des poudres de plantes qui contiennent une quantité optimale de constituants, il faut conserver et protéger ces constituants tout au long de la chaîne de fabrication. Le cryobroyage est un procédé de haute performance permettant de préserver l’ensemble des constituants et leur action synergique.

Ce procédé évite le recours à l’extraction par solvant chimique et permet pour une plante donnée d’obtenir un produit à forte concentration en principes actifs tout en préservant l’ensemble des substances naturelles de cette dernière qui pourront agir en synergie pour assurer une activité optimale.

QU’EST-CE QUE LA SYNERGIE D’ACTION ?

Les constituants d’une plante servent à caractériser la plante et définir sa qualité. Cependant, il faut savoir que l’activité d’une plante ne se résume pas à celle d’un seul constituant mais qu’elle est la résultante de l’action de tous ses constituants : on parle alors de « synergie ».

On utilise également le terme de « potentialisation » pour exprimer l’idée qu’un mélange est plus actif que chacun de ses constituants pris isolément.

Le cryobroyage : comment ?

Après une sélection rigoureuse des plantes, la réalisation de nombreux contrôles botaniques, bactériologiques, physico-chimiques garantissant leur qualité, les plantes préalablement coupées sont introduites dans le broyeur sous atmosphère d’azote à basse température (inférieure à –60° C). L’azote, inerte chimiquement et présent naturellement dans l’air, protège les composants de la plante de l’oxydation de l’air et le froid empêche les dégradations dues à l’échauffement mécanique observé lors d’un broyage classique.

En baissant la température, l’azote contribue à la congélation de la plante qui devient plus cassante favorisant par conséquent un broyage optimal.

Ainsi toutes les substances fragiles (vitamines, enzymes, substances volatiles et autres composants actifs thermolabiles) ne sont pas détériorées par la chaleur et l’on recueille au final une poudre parfaitement fine et homogène, la poudre totale ou totum de plante, également appelé ARKOTOTUM® Intégral.

Pourquoi utiliser le froid ?

Il faut savoir que dans le cadre d’un broyage ordinaire, l’élévation de la température peut dégrader voire détruire les molécules les plus fragiles. En revanche, le cryobroyage respecte les composants de la plante à tous les stades de la fabrication. En effet, l’azote protège également la plante du contact avec l’air et, de ce fait, d’une quelconque dégradation par oxydation.

En résumé, le cryobroyage respecte l’intégrité de la plante et garantit la présence de tous ses constituants. Grâce à l’obtention d’une poudre particulièrement fine, les constituants de la plante sont libérés plus rapidement, ce qui favorise leur assimilation.

Les avantages du cryobroyage ou broyage cryogénique

  • Absence d’échauffement ;
  • Pas d’oxydation ;
  • Préservation de la qualité des produits broyés ;
  • Homogénéité de la taille des particules ;
  • Sécurité et atmosphère inerte.