Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Gérer et valoriser les déchets

Arkopharma verfolgt seit mehreren Jahren eine ehrgeizige Politik für die Abfallbewirtschaftung

Les laboratoires Arkopharma appliquent, depuis plusieurs années, une politique ambitieuse de gestion des déchets. Celle-ci va au-delà de la conformité réglementaire et de la prévention des risques humains sur l’environnement. Elle porte sur la prévention, le recyclage et la réutilisation des déchets.

Le déchet, une ressource à valoriser

Conformément aux dispositions du Grenelle de l’environnement, et au principe de hiérarchisation du traitement des déchets, le recyclage, la valorisation matière puis la valorisation énergétique des déchets doivent être mis en œuvre avant d’envisager leur élimination. Valoriser les déchets pour en extraire des ressources nouvelles est un des axes stratégiques des laboratoires Arkopharma.

La valorisation des déchets s'appelle également revalorisation (« cycling » en anglais). Elle désigne l'ensemble des opérations effectuées sur un objet considéré comme inutile afin de le rendre à nouveau utile. La valorisation permet de réaliser :

  • un nouveau matériau,
  • un nouveau produit de qualité égale ou supérieure.

Dans un contexte de tension sur les approvisionnements en matières premières, il y a un enjeu environnemental, social et aussi économique critique à consommer aussi peu de ressources que possible. Il s’agit de réduire l’utilisation de ressources pour une même production, de produire des biens qui durent le plus longtemps possible, et qui en fin de vie seront recyclables dans des cycles ultérieurs.

Arkopharma, une gestion performante des déchets

Compte-tenu de la pluridisciplinarité du Groupe, les déchets issus de ses activités sont d’une grande diversité. Un travail permanent d’identification et de classification de ces déchets est donc effectué par le service Sécurité & Environnement afin de trouver les filières de traitement adaptées et d’optimiser les coûts liés à leur gestion.

La prise en compte d’une meilleure gestion est aussi un point clé permettant d’allier le développement économique et les préoccupations environnementales.

Ces dernières années, Arkopharma a accentué la modernisation de la gestion de ses déchets en visant l’accroissement de leur valorisation. Selon leurs natures physico-chimiques, ceux-ci sont dirigés vers les filières de valorisation1, de recyclage ou d’élimination dans des centres de traitements agréés.

Grâce aux actions mises en œuvre, Arkopharma est aujourd’hui capable de traiter et rediriger la quasi-totalité de ses déchets vers les filières de recyclage ou de valorisation. Depuis 2013, le volume de déchets des Laboratoires Arkopharma a baissé en moyenne de 14% par an. De plus, plus de 50% des déchets sont recyclés.

 

1 Le procédé de valorisation permet la transformation d’un déchet dans l’objectif d’un usage comme le recyclage, le compostage ou encore la transformation en énergie.