Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

L’Échinacée, cette plante qui aide à renforcer vos défenses naturelles avant l’hiver

La saison froide ne fait que commencer et vous sentez déjà vos défenses immunitaires faiblir. Les séjours dans des pièces trop peu aérées, l’air du chauffage qui assèche les muqueuses, les contacts répétés dans les transports en communs bondés sont autant de facteurs favorisant la propagation des virus et microbes. Mais cette année, c’est décidé, vous n’allez pas succomber aux refroidissements et autres désagréments hivernaux qui assaillent votre entourage ! L’Échinacée est là pour vous donner un coup de pouce.

Des gestes simples pour prendre soin de ses défenses naturelles

La protection contre les coups de froid débute avec de bonnes défenses immunitaires. À cet effet, un sommeil de qualité, une activité physique régulière et une alimentation variée et équilibrée sont évidemment indispensables.

Et pour mettre toutes les chances de votre côté, n’hésitez pas à avoir recours à des solutions naturelles à base de plantes en complément.

L’Échinacée, votre alliée durant la saison froide

Principalement localisée dans les parties centrale et orientale de l’Amérique du Nord, l’Échinacée (Echinacea purpurea (L.) Moench.) possède une racine fusiforme et des feuilles lancéolées. Les fleurs sont ligulées et tombantes, de couleur rose. Elle ressemble à la marguerite.

L’Échinacée est destinée aux personnes souhaitant maintenir les défenses de leur organisme. Les Amérindiens ont été les premiers à l’utiliser contre les désagréments respiratoires. Fleurissant de juin à septembre, l’Échinacée aide au bon fonctionnement du système immunitaire afin de faire face au mieux aux désagréments de l’hiver.

Il en existe de nombreuses espèces, parmi lesquelles Echinacea angustifolia et Echinacea Purpurea sont les plus utilisées pour se défendre contre les coups de froid et maintenir des voies respiratoires en bonne santé.

L’Échinacée : comment l’utiliser ?

L’Échinacée en gélules :

L’Échinacée peut être utilisé de diverses manières, mais nous conseillons généralement de le prendre sous forme de gélules à base de Totum de plante.

Quand prendre de l’Échinacée ?

Les gélules à base de poudre d’Échinacée sont donc particulièrement adaptées dès les premiers signes de refroidissement. Si, malgré tout vous vous sentez affaiblie, la plante peut vous aider à vous sentir mieux. Véritable bouclier contre les désagréments hivernaux, l’Échinacée aidera votre organisme à mieux récupérer durant la période de convalescence.
L’Échinacée est très souvent conseillée pendant les périodes hivernales. En revanche, une utilisation pendant plus de 2 mois aura tendance être moins efficace. Veillez donc à limiter la prise d’Échinacée à de courtes périodes.
L’Échinacée est à prendre avec un grand verre d’eau au moment du repas. Le nombre de gélules à prendre peut varier selon vos besoins. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien. Celui-ci saura vous recommander l’usage adapté à vos besoins.
Même s’il s’agit d’une plante, l’Échinacée doit être prise avec précaution. Elle est réservée à l’adulte et à l’enfant de plus de 12 ans, et déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes.

Où trouver du Totum d’Échinacée en gélules ?

Les compléments alimentaires à base d’Échinacée sont disponibles en pharmacies et parapharmacies.

Pourquoi privilégier le Totum d'échinacée ?

La plante entière contient une multitude de composants actifs et inertes qui interagissent les uns avec les autres. Le « totum », ou poudre totale de plante, est un principe fondamental en phytothérapie : il garantit la restitution de 100 % des actifs de la plante.

Ainsi, préférez à chaque fois que cela est possible, le Totum de la plante. Cette approche vous garantit une synergie d’action optimale.

La supériorité du Totum a été confirmée par de nombreuses études scientifiques qui permettent de souligner la pertinence de son utilisation.

Comment renforcer naturellement mes défenses immunitaires ?

Echinacée

Vous pouvez faire beaucoup pour affronter la déferlante hivernale.
Sachez que la fatigue et le stress nous rendent plus vulnérables aux assauts de l’hiver. Ainsi, mettez un point d’honneur à dormir suffisamment chaque nuit. Veillez à ne pas surchauffer votre chambre, 19°C au maximum, et aérez votre logement chaque jour, ne serait-ce que quelques minutes. Avec le chauffage, l’air ambiant est souvent trop sec. Pour l’humidifier, investissez dans un humidificateur ou placez simplement un petit bol d’eau sur le radiateur.

Faite du sport en hiver

Par ailleurs, n’oubliez pas de pratiquer une activité physique régulière. En plus de réduire le stress, le sport booste nos défenses.
Autre bonne habitude à prendre : lavez-vous les mains très régulièrement à l’eau et au savon, à la sortie des transports en commun, après vous être mouché, etc. Toutes les occasions sont bonnes.

Alimentation d'hiver

Votre alimentation peut elle aussi vous aider à mieux affronter l’hiver. Dans cette optique, faites le plein de vitamines et minéraux : le zinc, le sélénium, le fer, le cuivre, le calcium, ou les vitamines A, B6, B9, C et E sont des micronutriments réputés pour renforcer nos défenses immunitaires… Sinon, mangez de tout en quantités raisonnables et en veillant à varier. Ne négligez par exemple ni les légumes secs, qui contiennent du magnésium, ni les abats, riches en fer et en vitamine A, ni les fruits de mer et crustacés, sources de sélénium, fer et zinc.

Le saviez-vous ?

L’effet de l’Échinacée sur le système immunitaire peut être renforcé par une association avec d’autres plantes comme le ginseng, la maca et la rhodiole. Idéal pour un petit cocktail naturel destiné à faire face à l’hiver. N’hésitez pas à faire appel à votre pharmacien !