Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Le Bambou

Parmi le millier d’espèces de Bambou existantes, celui qui est utilisé à des fins médicinales est le Bambou épineux. Cette plante commune est cultivée et pousse dans toute l’Asie, notamment en Chine et en Inde. Le Bambou épineux est un arbre persistant. Sa tige creuse et parsemée de nœuds peut atteindre 30 mètres de haut. Comme tous les Bambous, il ne fleurit qu’une seule fois tous les 30 à 40 ans.

Le bambou
 

Nom latin
Bambusa arundinacea (Bambusa bambos)

Famille
Poacées

Provenance habituelle
Asie tropicale

Partie(s) utilisée(s)
Tige

Parmi le millier d’espèces de Bambou existantes, celui qui est utilisé à des fins médicinales est le Bambou épineux. Cette plante commune est cultivée et pousse dans toute l’Asie, notamment en Chine et en Inde. Le Bambou épineux est un arbre persistant. Sa tige creuse et parsemée de nœuds peut atteindre 30 mètres de haut. Comme tous les Bambous, il ne fleurit qu’une seule fois tous les 30 à 40 ans.

Le Bambou est un roseau exotique qui pousse très vite, parfois plus de 20 centimètres par jour et qui peut atteindre plus de 10 mètres de haut. Il est utilisé comme matériau de construction dans toute l’Asie.

Les propriétés du Bambou :

En phytothérapie, on utilise l’exsudat qui se forme à l’intérieur de la tige, au niveau des nœuds, et qui possède une teneur élevée en silice. En effet, l’exsudat de Bambou contient entre 70 et 90 % de silice. Cette richesse en silice est telle que certains chimistes le comparent au quartz. Le Bambou renferme également de l’acide cyanhydrique, du fer et du calcium.

De par sa composition, le Bambou participe à la préservation du cartilage au niveau des articulations et aide ainsi à maintenir confort et mobilité articulaires.

Typique de l'Inde et de la Chine, la tige de bambou est traditionnellement utilisée pour contribuer à la souplesse articulaire et la reminéralisation, ainsi que pour l’équilibre et le bien-être osseux.

Le Bambou favorise le confort articulaire, contribue à la solidité et à la santé osseuse, et améliorer la résistance des tissus conjonctifs, ce qui permet de diminuer la dégradation des cartilages.

Le Bambou permet de maintenir son capital osseux et des os solides, particulièrement mis à l’épreuve en période de ménopause.

Les principales propriétés du Bambou sont les suivantes :

  • Aide à conserver des os solides
  • Reminéralisant osseux
  • Maintient la flexibilité et mobilité articulaire
  • Favorise la résistance des tissus conjonctifs (cartilage, tendons, os)

Comment utiliser le Bambou ?

À l’approche de la ménopause, je souhaite prendre les devants afin d’éviter une déminéralisation osseuse. Combien de temps dure une cure de Bambou ?

La durée moyenne conseillée du programme est généralement d’1 mois. Vous pouvez prendre du Bambou plusieurs fois dans l’année, lorsque vous en ressentez le besoin. Pour améliorer votre confort articulaire, le Bambou riche en silice peut être associé au Lithothamne source de calcium, qui sont tous deux des minéraux permettant de reminéraliser et d’aider à renforcer durablement vos os. Ils vous permettront de lutter contre votre fragilité osseuse afin de retrouver un confort optimal au quotidien.
Enfin, des exercices réguliers qui mobilisent les articulations, sans chocs, seront aussi bénéfiques pour conserver toute leur mobilité.

Dans mon travail, je fais souvent des gestes répétitifs et avec l’âge, j’ai de fortes gênes qui apparaissent au niveau du coude, notamment au niveau de mon tendon. Que me conseilleriez-vous ?

Le Bambou sera l’allié de vos tendons, sa richesse en silice aidera à une meilleure récupération. En aromathérapie, l’huile essentielle de Gaulthérie, préalablement diluée dans de l’huile d’Arnica, peut être utilisée de manière ponctuelle, en massage local sur la zone concernée.

Le saviez-vous ?

Grâce à ses tiges creuses, le Bambou est doté d’une résistance hors du commun. Il est 2,5 fois plus solide que le chêne et peut même s’avérer plus résistant que l’acier dans certains cas.