Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Bouffées de chaleur : les aides naturelles

Les bouffées de chaleur sont particulièrement ressenties au niveau du visage, du cou, de la poitrine et du thorax. Les plantes peuvent aider à apaiser ces désagréments, fréquents au cours de la ménopause. Mais lesquelles ?

Bouffées de chaleur

En période de pré-ménopause et de post-ménopause, les bouffées de chaleur peuvent survenir la nuit comme le jour. De durée très variable, elles sont inoffensives mais peuvent devenir gênantes au quotidien, tant dans la vie intime que professionnelle. D’autant qu’elles sont souvent suivies de frissons, de rougeurs et de sueurs.

En complément d’une hygiène de vie équilibrée (activité physique régulière, arrêt du tabac), certaines plantes peuvent aider à passer ce cap.

Les plantes pour la fraîcheur

En phytothérapie, trois plantes s’avèrent particulièrement utiles en cas de bouffées de chaleur :

Sauge
(Salvia officinalis)

sauge

Couramment utilisée en phytothérapie pour faciliter la digestion, la sauge possède aussi une activité sur les désagréments de la ménopause, notamment les bouffées de chaleur.

Dong quai
(Angelica sinensis)

Cette plante est considérée dans la pratique traditionnelle chinoise comme « la plante de la femme » car elle permet de vivre sereinement sa féminité tout au long de la vie. Elle contribue au bon fonctionnement du système urogénital et participe ainsi au bien-être féminin.

Trèfle rouge
(Trifolium pratense)

trefle rouge

Cette plante est encore appelée « queue-de-renard » dans certaines régions du sud de la France pour sa sommité fleurie reconnaissable en été. C’est une herbe vivace d’Europe Centrale qui pousse sur des sols calcaires irrigués ou rocheux. Elle est cultivée depuis des siècles pour ses qualités fourragères. Mais on la connaît aussi pour son action bénéfique sur les troubles féminins. En effet, le trèfle rouge est utilisé en phytothérapie pour aider les femmes à faire face aux désagréments liés à la ménopause, notamment les bouffées de chaleur. Le trèfle rouge apporte des isoflavonnes.