Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

4 plantes pour votre confort urinaire

Bouleau, bruyère, busserole, ortie : voici un quatuor de choix pour un confort urinaire au top ! De quoi considérablement améliorer votre quotidien si vous êtes sensible sur ce plan, d’autant plus si ces plantes sont associées à quelques mesures simples en matière d’hygiène et d’hydratation.

Confort urinaire

Le bouleau, dont l’usage remonte au Moyen-Âge, est connu pour ses propriétés diurétiques et dépuratives. Au même titre d’ailleurs que la bruyère, sur laquelle les herboristes retiennent surtout les sommités fleuries.

Redoutée pour l’urticaire qu’elle provoque, l’ortie possède également des propriétés intéressantes, notamment sur le confort urinaire. Urtica dioica, de son appellation latine, stimule les fonctions d’élimination, tout comme la busserole (Arctostaphylos uva-ursi) dont les feuilles ovales sont prisées. Surnommée le « raisin d’ours » en lien avec ses petites baies rouges qui apparaissent à la fin de l’été, elle peut être, comme c’est les cas des plantes précédemment citées, utilisée sous forme de tisanes ou de gélule.

La prise de ces plantes doit être accompagnée de quelques mesures hygiéno-diététiques simples.

MESURES HYGIÉNO-DIÉTÉTIQUES

Par exemple, n’hésitez pas à boire de l’eau en abondance : au moins 1.5 litre par jour, notamment lors des grandes chaleurs estivales. Urinez dès que vous en ressentez le besoin, ne vous retenez pas et faites en sorte de vider totalement la vessie de façon à évacuer les éventuelles toxines qu’elle pourrait contenir.

Dernier conseil pour les dames : après la miction, veillez à toujours vous essuyer d’avant en arrière.