Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Une mémoire musclée par les plantes

Souvent décrite pour ses bienfaits sur le plan physique, la phytothérapie possède aussi des propriétés stimulantes sur les fonctions cognitives. Il est ainsi possible d’améliorer – au naturel – la mémoire. Mais quelles plantes figurent parmi les alliées de notre matière grise ?

Mémoire musclée par les plantes

En complément d’une stimulation cérébrale régulière (activité intellectuelle, interactions sociales, etc…), l’utilisation de plantes peut apporter un vrai coup de « boost » au processus de mémorisation. Les feuilles de ginkgo (Ginkgo biloba) et le bacopa (Bacopa monnieri) constituent de véritables alliés aidant à la concentration et à la mémoire.

Le ginkgo pour un cerveau mieux irrigué

Le ginkgo, originaire d'Asie, encore appelé « arbre sacré d'Orient » est un véritable « fossile vivant ». Il serait resté le plus vieil arbre existant sur Terre, où il serait apparu il y a 190 millions d'années. On le nomme aussi « arbre aux quarante écus ». Ses feuilles en forme d'éventail sont très caractéristiques.

Le ginkgo possède des vertus sur la mémoire ainsi que sur les facultés d’apprentissage. Les feuilles de cette plante aident à améliorer les fonctions cognitives.

Le bacopa pour soutenir votre mémoire !

Également appelé « hysope d'eau » ou « brahmi », le bacopa apprécie particulièrement les marais et les lieux humides des régions tropicales. Il s’agit d’une plante répandue en Asie. Le bacopa est une petite plante vivace, rampante, aux feuilles charnues et aux petites fleurs blanches.

Le bacopa est couramment utilisé pour stimuler la mémoire et les fonctions cognitives chez les personnes en bonne santé. Il améliore la transmission des messages et des informations traités puis stockés au niveau cérébral.