Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Tout savoir sur les compléments alimentaires !

Tout savoir sur les compléments alimentaires !

Les compléments alimentaires : à qui s'adressent-ils ?

En France, 15.7 % d’adultes et 5.6 % d’enfants consomment des compléments alimentaires. Ceux-ci permettent de compléter l’alimentation courante en apportant des nutriments ou autres substances à effet nutritionnel ou physiologique.

Pour rester en bonne santé, une alimentation variée et équilibrée est primordiale. Toutefois, au cours de la vie, les besoins en nutriments évoluent et peuvent nécessiter un apport accru de vitamines, minéraux, acides aminés, ou acides gras. Les compléments alimentaires peuvent aider à combler ces besoins, dans diverses situations :

  • Les personnes âgées, plus sensibles, peuvent bénéficier de compléments multivitaminés (vitamines B, D).
  • Les femmes en âge de procréer, qui peuvent manquer de fer à cause de règles abondantes, ont la possibilité d’utiliser des compléments alimentaires contenant du fer.
  • Certains enfants nécessitent une supplémentation nutritionnelle en vitamines A, C, D, ou en fer. L’apport d’un complément alimentaire chez l’enfant doit être conseillé par un médecin. Pour faciliter la prise de complément alimentaire sous forme de gélules par votre enfant, différentes méthodes sont possibles :
    • Lui apprendre à déglutir et accompagner la prise d’un grand verre d’eau.
    • Enrober la gélule dans une cuillerée de miel, de yaourt…
    • D’autres solutions peuvent être envisagées, toutefois le fait d’ouvrir une gélule (pour diluer son contenu dans un yaourt ou autre) ne peut se faire sans avoir préalablement consulté son pharmacien.
  • Les femmes enceintes (ou allaitantes) présentent des besoins spécifiques et bénéficient souvent de compléments alimentaires, sur conseil médical. Un apport de calcium, de fer (les besoins en fer augmentent significativement durant la grossesse), ou d’acide folique (appelé aussi vitamine B9) sont souvent conseillés en cas de grossesse par les médecins. En effet, aussi bien pour la mère que pour l’enfant, les vitamines et minéraux doivent être présents en quantités suffisantes dans l’alimentation. Une supplémentation peut être nécessaire si cette condition n’est pas remplie.
  • Les personnes ne s’exposant pas suffisamment au soleil, vivant dans les pays à faible luminosité (ex : Europe du Nord), ou ayant la peau sombre peuvent nécessiter un supplément de vitamine D.
  • Les végétaliens, pour compenser l’absence ou le manque de certains nutriments apportés par des produits d’origine animale, comme le fer et la vitamine B12.

Comment les choisir ?

Il est préférable de demander conseil à un professionnel de santé pour orienter votre choix vers le complément alimentaire le plus adapté.

En effet, l’objectif du complément alimentaire est de permettre à l’organisme de disposer de la juste dose de nutriments, lorsque pour diverses raisons (déséquilibre physiologique ponctuel, habitudes alimentaires mal adaptées, ou autre), l’apport nutritionnel ne suffit plus. Toutefois, un apport nutritionnel supérieur à la dose recommandée n’apporte pas plus de bénéfices.

Il est donc primordial de consulter son médecin ou son pharmacien avant toute prise, en particulier en cas de traitement médicamenteux en cours.

Étiquetage et respect des conseils d'utilisation

L’étiquetage des compléments alimentaires est strictement réglementé à l’échelle européenne et nationale. La liste complète des ingrédients, leur quantité, la dose quotidienne conseillée ainsi que toute autre information (sur les allergènes par exemple) doivent figurer sur l’étiquetage. Sont également indiquées les éventuelles précautions d’emploi.

Il est recommandé d’adopter en premier lieu un régime alimentaire équilibré, un mode de vie sain, et surtout de respecter les doses journalières recommandées indiquées sur les étiquetages.