Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Nourrir naturellement sa peau pour entretenir sa jeunesse

Pour ne rien perdre de son éclat et de sa souplesse, notre peau a besoin d’eau, mais pas que ! La peau est composée à 70 % d’eau et cette teneur diminue avec l’âge, et ce dès 25 ans. Il convient alors de bien l’hydrater et la nourrir pour l’aider à retenir l’eau qu’elle contient déjà.

Peau

Le dessèchement cutané : pourquoi ?

L’âge est l’une des causes majeures de dessèchement de la peau. Ainsi, si ce n’est pas déjà une habitude, mettez un point d’honneur à l’hydrater suffisamment. Par ailleurs, notre peau est dotée d’un bouclier naturel : la barrière hydrolipidique qui permet de retenir l’eau dans les cellules et limiter son évaporation. Mais ces mécanismes peuvent être perturbés.

De nombreux facteurs extérieurs mettent eux aussi votre peau à rude épreuve. Il s’agit par exemple des aléas de l’environnement, tels que froid, soleil, vent, eau calcaire, chauffage, pollution et bien d’autres. Les variations hormonales de la vie (puberté, grossesse ou ménopause) peuvent aussi jouer sur votre peau. Enfin, l’utilisation de cosmétiques agressifs ou mal adaptés à votre peau peuvent altérer la barrière hydrolipidique. Privilégiez donc les produits doux !

Bien hydrater la peau

Afin de ralentir le processus de vieillissement cutané, il est essentiel de bien hydrater votre peau. Cette hydratation peut se faire de deux façons : de l’intérieur et de l’extérieur. Veillez à bien boire tout au long de la journée, au minimum 1.5 litre par jour. Utilisez une crème hydratante adaptée à votre type de peau, pour renforcer la barrière hydrolipidique, mélange d’eau, de sébum et d’autres lipides.

Sachez qu’une hydratation régulière de votre peau permet aussi d’atténuer les sensations de tiraillements qui se manifestent lorsque votre peau est exposée aux intempéries. Votre peau conservera ainsi toute la souplesse et ce, sur une période prolongée.

Renforcer le bouclier naturel grâce aux huiles végétales d’Onagre et de Bourrache

Fleurs de bourrache

La peau est la première barrière de protection de notre organisme et son système de défense est très sophistiqué. En effet, la surface de la peau est recouverte d’un film hydrolipidique, qui a pour fonction de protéger la peau de l’extérieur et de la préserver du dessèchement. Il confère ainsi à la peau sa souplesse.

Pour maintenir ce film, vous pouvez faire appel aux nombreux acides gras présents dans les huiles végétales comme l’huile d’Onagre (Oenothera biennis) et l’huile de Bourrache (Borago officinalis). Ils contribuent aussi à protéger l’épiderme des agressions extérieures et agissent comme « agents anti-âge » en maintenant un bon niveau d’hydratation de votre peau. Cette dernière conserve ainsi son élasticité et son éclat naturel plus longtemps.

Parmi les acides gras essentiels oméga-6, on retrouve l'acide gamma-linolénique, appelé GLA. Dans l'organisme, le GLA peut être synthétisé à partir de l'acide linoléique, et peut servir à la production d'EPA ou acide eicosapentaénoïque. Mais le GLA se trouve surtout dans les huiles végétales : outre la Bourrache et l’Onagre, il est disponible dans l’huile de pépins de Cassis, d’Argan et de Chanvre.

L’huile d’Onagre et l’huile de Bourrache : Conseils d’utilisation

L’Huile de Bourrache et l’huile d’Onagre en capsule et en massage !

Les huiles de bourrache et d’onagre peuvent être utilisées de deux manières :

  • Par voie orale, sous forme de capsules. Pour une meilleure complémentarité d’action, ces deux huiles sont souvent associées. Elles sont aussi régulièrement mélangées avec de la vitamine E, un antioxydant qui aide à protéger les cellules contre le stress oxydatif induit par les radicaux libres.
  • Par voie locale. Les huiles de bourrache et d’onagre peuvent être appliquées directement sur la peau. Pour faciliter la pénétration de l’huile, massez délicatement la peau du visage. Grâce à ce rituel de soins, vous conserverez une peau lisse et souple.

L’Huile de Bourrache et l’huile d’Onagre : Quand les prendre ?

Sous forme de capsules, ces huiles sont est à prendre avec un grand verre d’eau au moment du repas. Le nombre de capsules varie selon l’âge de la personne et ses besoins. Il est donc essentiel de demander conseil à un professionnel de santé. Il saura répondre à vos questions et vous fournir des conseils complémentaires.

L’Huile de Bourrache et l’huile d’Onagre : où en trouver ?

Les compléments alimentaires à base d’huile de Bourrache et d’huile d’Onagre sont disponibles en pharmacies et parapharmacies. Comme indiqué plus haut, ces deux huiles sont souvent associées à de la vitamine E dans des compléments alimentaires déjà tous prêts ! N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

Quelques conseils hygiéno-diététiques pour nourrir naturellement sa peau

Onagre

La peau est également le reflet de notre style de vie et de notre état de santé. Dès lors que vous souhaitez préserver son éclat, sa souplesse et son élasticité, quelques mesures préventives s’imposent :

  • Évitez les expositions au soleil prolongées. Les rayons UVA et UVB sont une des principales causes du vieillissement de la peau.
  • Limitez votre consommation d’alcool car il déshydrate votre peau qui devient alors terne et sèche. L’apparition de rides s’en trouve favorisée.
  • Le cas échéant, arrêtez de fumer. Le tabagisme accélère le vieillissement cutané au même titre que les UV.
  • Adoptez un régime alimentaire équilibré riche en fruits et légumes ; ce sont des sources naturelles d’antioxydants. Parmi les aliments les plus riches en antioxydants, on compte notamment des baies telles que les myrtilles et les airelles, la mangue, l’abricot, les brocolis et le persil. la vitamine A contribue au maintien de la santé de la peau. Les carottes en sont une excellente source !
  • Dormez suffisamment. Après une bonne nuit de sommeil, les traits sont lissés et reposés.

Le saviez-vous ?

La peau est en perpétuel renouvellement. Les cellules mortes sont éliminées et remplacées chaque jour et la totalité de l’épiderme est renouvelée en 28 jours environ.