Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
L’olfactothérapie, la science qui sublime l’odorat

Olfae® Huiles essentielles

L’olfactothérapie, la science qui sublime l’odorat

Notre nez est tapissé de millions de neurones et de 400 récepteurs olfactifs permettant de sentir à chaque inspiration. L’odorat est le seul sens en lien direct avec notre cerveau. Il active instantanément notre système limbique, zone du cerveau responsable des émotions et de la mémoire. Les odeurs révèlent un souvenir, réactivent des émotions et influent sur notre bien-être et notre comportement. Cette science a un nom, c’est « l’Olfactothérapie », dont l’efficacité n’est plus à prouver.

L’odorat, le seul sens en lien direct
avec notre cerveau

… et l’odeur pénétrait directement en eux jusqu’à leur cœur, et il y décidait catégoriquement de l’inclinaison et du mépris, du goût et du désir, de l’amour et de la haine. Qui maitrisait les odeurs, maitrisait le cœur des hommes.

Le Parfum de Patrick Süskind.

Le principe de l’olfactothérapie

L’odorat étant directement lié à la mémoire et aux émotions, une odeur qu’elle soit plaisante ou désagréable va donc influencer directement le comportement et les émotions.

Les huiles essentielles, principes odorants par excellence, ont donc une place de choix dans le soin par l’odeur. L’olfactothérapie ou l’aromachologie est donc une thérapie qui utilise les odeurs de certaines huiles essentielles pour calmer, tonifier, libérer et réguler les émotions. Les multiples molécules olfactives présentes leurs confèrent de nombreuses propriétés en diffusion. Elles sont donc utilisées comme des messagers permettant de délivrer très rapidement une information au système limbique qui est le siège des émotions et du plaisir.

Pour bénéficier de tous les bienfaits de l’olfactothérapie, il est important de tenir compte de la pyramide olfactive d’une composition, d’utiliser le système de diffusion approprié et d’apprendre à bien sentir les huiles essentielles.

L’importance de la pyramide olfactive
pour une composition efficace

La pyramide olfactive est constituée de notes qui sont représentatives du degré d’évaporation d’une composition olfactive, elles sont idéalement complémentaires et indissociables.


Une huile essentielle appartient à une seule famille olfactive tandis qu’une composition avec plusieurs huiles essentielles est représentée par les différentes familles olfactives. Une pyramide équilibrée permet d’avoir une action optimale sur les récepteurs olfactifs.

Apprendre à bien sentir

Bien sentir

Pour profiter au mieux des vertus de l’olfactothérapie, il est important de faire attention aux odeurs qui nous entourent.

Cette prise de conscience nous aide à développer notre sens olfactif et être ainsi plus réceptif aux senteurs qui effleurent notre nez.

Le monde de l’odeur est celui du monde intérieur, il convient donc de faire le plus possible abstraction du monde extérieur afin de se focaliser sur la senteur perçue.

Lorsque l’on respire les effluves d’une huile essentielle, on obtient un bien-être correspondant aux effets de cette huile.

En savoir plus sur :

Les différents systèmes de diffusion

Il existe de nombreux diffuseurs d’huiles essentielles sur le marché, à différents prix et avec différentes technologies de diffusion.

Le diffuseur ultrasonique

Le diffuseur ultrasonique :

Ces diffuseurs sont les plus communément utilisés.

Appelés « diffuseurs ultrasoniques », ou « brumisateurs », ils sont plutôt utilisés pour instaurer une ambiance olfactive et non pour bénéficier des propriétés des huiles essentielles.

En raison de la dilution d’huiles essentielles dans l’eau, les effets bénéfiques des huiles essentielles ne sont pas aussi prononcés qu’avec des diffuseurs par nébulisation qui n’utilisent pas d’eau.
Les brumisateurs sont moins efficaces en comparaison des nébuliseurs.

Le diffuseur par nébulisation

Le diffuseur par nébulisation :

Tous les aromathérapeutes le disent, les diffuseurs d'huiles essentielles par nébulisation présentent la meilleure solution pour profiter des bienfaits des huiles essentielles en diffusion.

Cette technologie est la plus aboutie en termes de performance et de respect des huiles essentielles.

C’est la seule technologie qui permet d’obtenir une diffusion très spéciale, appelée l’Olfactothérapie.

Les diffuseurs par nébulisation ne diffusent que des huiles essentielles contrairement aux diffuseurs ultrasoniques qui mélangent les molécules d’huiles essentielles avec de l’eau.

Une efficacité validée

Depuis 2005, il y a un véritable engouement pour ce sens méconnu de l’odorat, encore peu exploité. En effet, le prix Nobel de médecine en 2004 a été attribué à deux médecins américains, Richard Axel et Linda Buck, pour leurs travaux sur l’odorat humain. Cette découverte a marqué le début d’une nouvelle ère, celle de l’approfondissement des travaux dans ce domaine.

L’influence des odeurs sur la physiologie peut se mesurer par l’étude de certains paramètres.

l'influance des odeurs

Depuis plusieurs années, les chercheurs s’intéressent donc à démontrer l’influence physiologique des odeurs sur la sphère psychique et comportementale chez l’homme. Des études ont montré que les huiles essentielles pouvaient avoir une action physiologique sur le sommeil, la relaxation, la respiration et l’humeur.


Au Japon, par exemple, au sein d’un département de psychiatrie, les effluves olfactifs du limonène (odeur de citron) sont plus efficaces que certains antidépresseurs.


Marjolaine à coquilles

Exemple 1

L’huile essentielle de Marjolaine à coquilles

18 personnes ont inhalé de l’HE de Marjolaine à coquilles pendant 5 ou 10 minutes en position assise ou couchée. Pendant l’inhalation, plusieurs paramètres ont été enregistrés.

Un effet relaxant a été observé dans les 2 groupes, démontrant un effet calmant de l’HE de Marjolaine à coquilles.

L’huile essentielle de Lavande fine

Exemple 2

L’huile essentielle de Lavande fine

22 personnes ont respiré pendant 5 min de l’HE de Lavande fine ou un placébo.

Le taux de cortisol salivaire a été mesuré.

Le cortisol salivaire est bon reflet du niveau de stress et ce résultat démontre un effet antistress de l’HE de Lavande fine.

L’huile essentielle de romarin

Exemple 3

L’huile essentielle de Romarin

20 personnes ont participé à cette étude, dans laquelle l’activité du système nerveux autonome a été mesurée.
L’étude démontre que 20 min d’inhalation d’HE de romarin a un effet stimulant significatif par rapport l’huile d’amande douce (qui a servi de témoin).