Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Le Marrube

Cette plante vivace de 30 à 80 cm de hauteur pousse sur les bords des chemins dans de nombreuses régions. Sa tige dressée porte des feuilles opposées et de petites fleurs blanches. La floraison débute en mai..

Le Marrube
 

Nom latin
Marrubium vulgare

Famille
Lamiacées

Provenance habituelle
Europe, Asie, Afrique et Amérique

Partie(s) utilisée(s)
Sommités fleuries

Cette plante vivace de 30 à 80 cm de hauteur pousse sur les bords des chemins dans de nombreuses régions. Sa tige dressée porte des feuilles opposées et de petites fleurs blanches. La floraison débute en mai.

Les Grecs anciens faisaient déjà appel au Marrube pour soulager les voies respiratoires. Au 1er siècle de notre ère, Dioscoride le recommandait pour soigner la toux. Depuis cette période, la plante est restée un actif de choix pour lutter contre les gênes respiratoires.

Les propriétés du Marrube :

Le Marrube blanc contient des lactones diterpéniques (marrubiine), de la choline, des saponosides, des tanins, des acides-phénols, des minéraux, des flavonoïdes et des mucilages.

Le Marrube blanc est principalement utilisé pour ses bienfaits sur les voies respiratoires, qu’il adoucit et apaise. Grâce aux propriétés calmantes des mucilages qu’il contient, il soulage les voies respiratoires sensibles en cas d’irritation, par exemple de la gorge ou du pharynx. Il permet également d’adoucir les cordes vocales, en cas d’enrouement ou de voix cassée.

Les principales propriétés du Marrube sont les suivantes :

  • Apaise les voies respiratoires
  • Adoucit la gorge et les cordes vocales

Comment utiliser le Marrube ?

J’ai régulièrement la gorge sensible, notamment aux changements de saison ou l’été avec la climatisation. Le Marrube est-il adapté ?

Considéré comme « la plante » respiratoire, le Marrube blanc se révèle utile notamment en cas d'enrouement et pour apaiser les voies respiratoires. Si vous avez la gorge sensible ou irritée, il vous permettra de retrouver tout votre confort respiratoire.

Le saviez-vous ?

Lorsque l’on la froisse, la plante dégage une odeur désagréable.