Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

La filière harpagophyton ESR

Amélioration des pratiques culturales

L'Environnement est l'un des objectifs permanent des laboratoires Arkopharma qui s'engagent à le respecter dans toutes ses activités. Cela passe notamment, par une amélioration continuelle de la durabilité de nos activités, en économisant l'utilisation des ressources naturelles et en travaillant à la réduction de notre impact sur l'Environnement. Focus sur la filière harpagophyton.

Gestion des produits dangereux

L'exploitation de l'harpagophyton, ainsi que le processus de production du produit final exporté ne font pas l'objet de transformations nécessitant l'intervention de produits chimiques.

Gestion des ressources en eau et énergie

Du fait des conditions météorologiques de la zone de récolte de l'harpagophyton et des fortes pluies précédant la période de récolte, l'irrigation des zones exploitées n'est pas requise. Le site de transformation est basé sur le principe d'autarcie et se fournit lui-même en électricité, par le biais de panneaux solaires, et en eau, par le biais de pompes-éoliennes et de bassins captant l'eau des pluies.

Gestion des déchets

Durant la récolte et la transformation du produit, aucun déchet n'est produit.

La protection de la biodiversité

Afin de préserver la biodiversité en amont de la récolte, le partenaire Namibien des laboratoires Arkopharma dispense une formation continue des récoltants et la transmission d'un « savoir-récolter » durable dans un souci de préserver la racine-mère.

D'autre part, cette compagnie s'engage à contrôler systématiquement la viabilité des racines-mères après la récolte de ses tubercules.

Ces contrôles font l'objet d'un rapport écrit et visent une survie d'au moins 90 % des plantes récoltées. Le rapport contient également des informations relatives au périmètre dans lequel le récoltant a creusé et la distance séparant la plante de la prochaine plante. Ce contrôle est effectué par un marquage obligatoire et personnalisé, par les récoltants de la racine-mère qui a été récoltée par leurs soins. 

L'obtention des 90 % de viabilité après exploitation permet d'accorder des gratifications complémentaires aux récoltants consciencieux.

Organismes génétiquement modifiés

La récolte étant certifiée conforme à l'Agriculture Biologique par ECOCERT, l'usage des OGM est proscrit.

Amélioration des pratiques culturales

Les sols de l'exploitation s'auto-génèrent et font l'objet de fertilisations naturelles par le biais de la tenue de troupeaux de vaches. Afin d'éviter une surexploitation des sols, notre partenaire namibien a instauré un système basé sur une rotation des terres exploitées.

Relocalisation

L'ensemble du processus de production, de la récolte des tubercules jusqu'au conditionnement des lamelles, est fait en Namibie et ceci par les groupements des récoltants. Ainsi, aucun élément du processus est délocalisé ou mis en concurrence par une production parallèle.