Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Arkokids® Bio

La digestion de l'enfant

« Inconfort digestif ou intestinal : ils sont très fréquents chez l’enfant de 1 à 11 ans ». Les causes peuvent être multiples : mauvaise digestion, alimentation non adaptée, inquiétude de l’enfant sur les évènements à venir…

L’appareil digestif et la digestion

Un système digestif en bonne santé est essentiel, car c’est ce système qui transforme la nourriture en matières premières nécessaires à l’élaboration et à l’énergie des cellules de l’organisme. Les aliments que l’on consomme sont constitués de molécules trop grosses pour être utilisables telles quelles par l’organisme. Pour les assimiler, il est nécessaire de les fragmenter en éléments plus petits : les nutriments. Cette transformation a lieu au cours de la digestion dans le système (ou appareil) digestif.

La digestion s’effectue grâce à deux grands types de mécanismes qui se complètent de :

Phénomènes mécaniques
Ils sont assurés par la mastication (action combinée de la langue et des dents) et par le brassage du bol alimentaire dans le tube digestif (dont les parois contiennent des cellules musculaires) ;

Phénomènes chimiques
Ils sont assurés par les enzymes présentes dans les sucs digestifs. Elles découpent les molécules des aliments pour les transformer en nutriments.

Le schéma ci-contre présente les différents organes qui participent à la digestion.

Schéma organes digestifs

Le système digestif se compose de deux grands ensembles : le tube digestif, dans lequel les aliments progressent tout en subissant les phénomènes de digestion ; les glandes digestives, qui sécrètent dans le tube digestif des sucs digestifs destinés à assurer la digestion des aliments. Les aliments ne passent pas par les glandes digestives.

Comment prendre en charge naturellement l'inconfort digestif chez l'enfant ?

Chez certains enfants, le stress ou l’inquiétude à propos d’événements à venir, comme les devoirs ou l’école, peut provoquer des troubles digestifs. Essentielle au bien-être de l’enfant, la digestion doit être préservée, et si possible naturellement grâce à l’intelligence des plantes !

La phytothérapie permet d’apporter une réponse douce et bien tolérée à l’aide de plantes telles que la Mélisse, le Fenouil, le Tilleul, le Romarin, la graine de Lin, la Matricaire, le Pruneau, la tige de Rhubarbe, la Figue

Associées ou non, en sirop, en gélules ou sous bien d'autres formes, elles facilitent la digestion et le bon fonctionnement intestinal tout en améliorant le bien-être digestif de l’enfant. Médecins et pharmaciens sont là pour vous conseiller.

En parallèle, quelques mesures simples au quotidien peuvent grandement améliorer la qualité de la digestion. Les conseils hygiéno-diététiques sont nombreux et font essentiellement appel au bon sens. Toutefois, ils peuvent échapper aux parents impuissants à calmer leurs enfants. Ci-dessous, une liste non exhaustive de conseils pour favoriser la bonne digestion des enfants.

  • À FAIRE
  • Encourager l’enfant à aller aux toilettes à heures fixes, de préférence après chaque repas, sans le presser, pendant une bonne dizaine de minutes. Son organisme doit s’habituer à ces horaires.
  • Veiller à ce qu’il soit bien installé sur la cuvette des toilettes, il est important que ses pieds soient posés sur le sol.
  • Veiller à ce que l’enfant boive suffisamment d’eau.
  • Consulter un médecin si les troubles persistent plus de 2 jours ou s’aggravent.
  • À ÉVITER
  • À l’extérieur de la maison, éviter les critiques sur une propreté douteuse des toilettes ou de désagréables odeurs en émanant. Vous risqueriez d’amplifier sa peur d’aller à la selle. Au contraire, profiter de cette occasion pour lui expliquer les mesures d’hygiène à adopter, comme le lavage des mains, etc...
  • En cas de difficultés pour aller à la selle, éviter les légumes verts et les fruits surtout les agrumes, le lait.