Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

La Canneberge

La Canneberge est une plante rampante d’une trentaine de centimètres de hauteur qui pousse généralement sur des sols acides et marécageux. En été, les fleurs de couleur rose sont remplacées par les fruits, des baies rouge vif.

La canneberge
 

Nom latin
Vaccinium macrocarpon

Famille
Éricacées (ou airelles)

Provenance habituelle
Amérique du Nord et Europe

Partie(s) utilisée(s)
Fruits (les baies)

La Canneberge est une plante rampante d’une trentaine de centimètres de hauteur qui pousse généralement sur des sols acides et marécageux. En été, les fleurs de couleur rose sont remplacées par les fruits, des baies rouge vif.

La première utilisation de la Canneberge remonte au XVIIe siècle, mais elle est cultivée depuis le début du 19ème siècle, principalement aux Etats-Unis et au Canada. Traditionnellement, les Amérindiens utilisaient la canneberge dans divers usages culinaires et également médicinaux, notamment en tant que cataplasme sur les blessures, pour aider au confort urinaire, ainsi que pour divers troubles du système digestif, du foie, des reins et du sang. La canneberge était également consommée par les marins de la Nouvelle-Angleterre durant leurs longues traversées en mer pour conserver un bon niveau de vitamine C dans l’organisme. Dès le milieu du 19ème siècle, des médecins allemands contribuèrent à répandre dans le monde l’usage médicinal de la canneberge dans le confort urinaire. C’est en colonisant l’Amérique du Nord que les Européens découvrirent la Canneberge, une plante aux usages culinaires et dotée de propriétés médicinales.

Les propriétés de la Canneberge :

La Canneberge est surtout connue pour sa baie, la « cranberry », utilisée en phytothérapie pour ses propriétés sur le confort urinaire, notamment des femmes.

En effet, l’anatomie des femmes étant différente de celle des hommes, des germes naturellement présents au niveau du périnée peuvent plus facilement remonter de l’urètre vers la vessie. La plupart du temps, il s’agit de l’Escherichia coli (responsable de 80 à 85 % des gênes urinaires). Les pili (ou fimbriae) sont les structures qui lui permettent d’adhérer aux muqueuses, et notamment aux parois de la vessie.

La Canneberge contient des flavonoïdes mais elle est surtout connue pour ses substances caractéristiques, les proanthocyanidines de type A, plus communément appelées PAC A. Ces actifs ont la propriété de se fixer sur les pilis. Dès lors, ceci permet d’éliminer plus facilement les intrus par les voies urinaires. Leur efficacité a été rendue officielle par un avis de l’Agence nationale française de sécurité sanitaire de l’alimentation, qui a estimé que la consommation journalière de 36 mg de PAC contribuait à diminuer la fixation de certaines bactéries E. coli sur les parois des voies urinaires.

La Canneberge, dont la réputation n’est plus à faire, est donc très utile aux femmes.

Les principales propriétés de la Canneberge sont les suivantes :

  • Aide à diminuer les gênes urinaires
  • Participe au bon fonctionnement du système urinaire

Comment utiliser la Canneberge ?

Je ressens régulièrement des gênes urinaires. Quelle plante privilégier ?

La Bruyère et la Busserole sont par exemple très adaptée lorsque l’on ressent un inconfort urinaire, car elles stimulent l’élimination rénale et permettent ainsi de conserver un bon confort urinaire. Il est possible de les associer à la Canneberge. Demandez conseil à un professionnel de santé. Si les gênes urinaires sont récurrentes ou persistantes, il est primordial de consulter un médecin.

Je suis parfois sujette à des inconforts urinaires, que me conseilleriez-vous ?

Avant d’avoir recours à des solutions plus radicales, vous pouvez utiliser la Canneberge en première intention dès les premières gênes.

En cas de gênes urinaires, il est primordial de suivre les conseils suivants :

  • Boire de l’eau régulièrement et en quantité suffisante (1,5 à 2 litres d’eau par jour)
  • Avoir une bonne hygiène locale pour éviter le passage des germes de la région anale à la vulve et l’orifice de l’urètre : la toilette locale doit se faire de l’avant vers l’arrière, et non l’inverse
  • Uriner après chaque rapport sexuel
  • Préférer les sous-vêtements en coton plutôt qu’en synthétique

Le saviez-vous ?

Cultivée essentiellement aux USA et au Canada, la production mondiale de la baie de Canneberge atteint plus de 250 000 tonnes. Il faut attendre deux ans avant que la plante ne produise ses premiers fruits, ce qui rend la récolte variable au fil des années.