Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

La Busserole

Originaire des latitudes nord et des régions circumpolaires hostiles, la Busserole est un petit arbrisseau qui pousse dans les sous-bois et les terrains rocailleux des régions montagneuses de l’hémisphère NordOriginaire des latitudes nord et des régions circumpolaires hostiles, la Busserole est un petit arbrisseau qui pousse dans les sous-bois et les terrains rocailleux des régions montagneuses de l’hémisphère Nord.

La busserole
 

Nom latin
Arctostaphylos uva-ursi

Famille
Éricacées

Provenance habituelle
Régions circumpolaires (autour des pôles)

Partie(s) utilisée(s)
Feuilles

Originaire des latitudes nord et des régions circumpolaires hostiles, la Busserole est un petit arbrisseau qui pousse dans les sous-bois et les terrains rocailleux des régions montagneuses de l’hémisphère Nord. Aujourd’hui, la busserole est abondamment répandue en Europe entre 600 et 2 400 mètres d'altitude. La taille de sa tige varie de 50 cm à 2 mètres. Ses feuilles sont vertes et ses fleurs, blanches ou rosées, sont disposées en grappes terminales, et donnent un fruit rouge contenant des graines.

La Busserole est pour la première fois mentionnée au XIIIème siècle, dans un herbier du Pays de Galles. En France, elle est employée à partir du XVIème siècle pour ses effets sur la sphère urinaire. C’est d’ailleurs également pour cet usage que les Indiens d’Amérique l’utilisaient.

En phytothérapie, ce ne sont pas ses baies, mais ses feuilles vertes et persistantes qui concentrent les bienfaits de cette plante médicinale.

Les propriétés de la Busserole :

Les feuilles de Busserole sont riches en substances utiles pour l’organisme. Elles contiennent notamment des glycosides phénoliques, de l’arbutine, des tanins, des triterpènes, des iroïdes, de l’allantoïne et des flavonoïdes.

Les feuilles contiennent également une substance appelée arbutoside, métabolisée en hydroquinone par l’organisme. L’hydroquinone est ensuite éliminée dans les urines, donnant à la Busserole ses propriétés sur le confort urinaire et sur le bon fonctionnement de la vessie.

Les femmes sont fréquemment touchées par des gênes urinaires du fait de leur spécificité anatomique différente des hommes. En effet, des germes naturellement présents au niveau du périnée peuvent remonter de l’urètre vers la vessie. La plupart du temps, il s’agit de l’Escherichia coli, responsable de 80 à 85 % des cas.

Source importante de tanins, la Busserole aide à augmenter le volume des urines, favorisant ainsi l’élimination rénale. Ces propriétés diurétiques permettent à l’organisme d’éliminer plus facilement l’eau par les voies urinaires.

Les principales propriétés de la Busserole sont les suivantes :

  • Facilite l’élimination rénale et urinaire
  • Participe au bon confort urinaire
  • Soutient le bon fonctionnement de la sphère urinaire et de la vessie

La Busserole est ainsi reconnue pour sa remarquable action sur la sphère urinaire.

Comment utiliser la Busserole ?

Il m’arrive d’avoir des gênes urinaires comme une sensibilité en urinant ou des envies fréquentes avec une faible quantité d’urine. Que pouvez-vous me conseiller ?

La Busserole est une plante particulièrement adaptée en cas de gênes urinaires. Elle facilitera l’élimination urinaire. Utilisée régulièrement en programme, vous apprécierez tous ses bienfaits sur la sphère urinaire et la vessie. Pour éviter au maximum les gênes urinaires, adoptez aussi quelques gestes faciles comme par exemple : boire de l’eau régulièrement et suffisamment (1,5L minimum par jour), porter des sous-vêtements en coton, avoir une bonne hygiène intime et uriner après chaque rapport sexuel.
Si malgré ces conseils, vous avez toujours des gênes récurrentes ou si les gênes persistent, demandez rapidement conseil à votre médecin qui saura vous orienter.

En cas de gênes urinaires, quelle association de plantes me conseilleriez-vous ?

En cas de gênes urinaires, il est important de veiller au bon équilibre du pH de votre sphère urinaire. En effet, un pH acide est plus propice au développement des germes. L’association de Lithothamne et de Busserole peut vous aider, mais avant toute association, demandez conseil à un professionnel de santé.

Le saviez-vous ?

Son nom latin, qui signifie « Raisin d’ours », lui vient des baies rouges qu’il produit et que les ours apprécieraient particulièrement.