Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

La bardane et la pensée sauvage pour garder une peau nette

Bardane et pensée sauvage

La peau, un organe riche et précieux

À la fois résistante et fragile, la peau est un organe tout aussi vital que le cœur : sans peau, pas de vie ! Recouvrant toute la surface du corps, elle s’étend sur 2 m² et possède de multiples fonctions. Son rôle essentiel est de protéger le corps contre les agressions.

Quelle que soit sa couleur, la peau nous protège contre les agressions quotidiennes de la vie (froid, soleil, pollution, etc.). Des milliers de récepteurs répartis à sa surface informent le cerveau, seconde par seconde, de tout ce qui se passe. Tous les messages captés et analysés provoquent une réaction adaptée de la peau.

Tout au long de la journée, la peau sécrète du sébum, de la sueur et élimine les peaux mortes. Tous ces déchets ternissent le teint. Les poussières, les traces de maquillage et parfois les bactéries viennent aussi altérer son éclat et peuvent être responsables d’imperfections.

Comment nettoyer naturellement la peau ?

Prendre soin de sa peau, c’est d’abord bien la nettoyer quotidiennement avec des produits doux pour la débarrasser des impuretés sans l’irriter et bien l’hydrater pour prévenir les signes du vieillissement. Il faut aussi la protéger du soleil, oublier la cigarette et manger équilibré. Mais en cas de petites imperfections, elle peut parfois avoir besoin d’un coup de pouce supplémentaire. C’est là qu’interviennent la bardane et la pensée sauvage, disponibles sous forme de gélules ou d’infusion, et souvent utilisées en association.

LA PHYTOTHÉRAPIE POUR GARDER UNE BELLE PEAU

Grande plante originaire des régions tempérées et facilement reconnaissable à ses fleurs violettes terminées par ses petits crochets recourbés, la bardane (Arctium lappa) est utilisée depuis l’Antiquité pour ses propriétés détoxifiantes qu’elle concentre dans sa racine.
Autre plante connue pour son effet « belle peau », la pensée sauvage, ou pensée tricolore (Viola tricolor). Elle renferme quant à elle ses propriétés purifiantes dans ses parties aériennes.