Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Comment utiliser les huiles essentielles ?

Si chaque huile essentielle possède des propriétés spécifiques pour aider à soulager les petits maux du quotidien, toutes ont en commun certaines précautions d’usage à respecter avant toute utilisation.

Comment utiliser les huiles essentielles ?

Les huiles essentielles : quels modes d'administration ?

Il existe principalement 3 modes d’utilisation selon le type d’huile essentielle, ce qui rend l’administration pratique, adaptable et finalement économique sachant que souvent quelques gouttes sont nécessaires.

Les huiles essentielles peuvent, en effet, selon le cas, être utilisées par les voies respiratoires, cutanée et orale en fonction de leur composition, la sensibilité de la personne et l’objectif à atteindre. Il faut ajouter à ces 3 modes d’utilisation une autre interface très intéressante et appréciée : la voie buccale, notamment les gargarismes ou les bains de bouche, forts prisés en période hivernale.

Il est fréquent que, pour un même type d’utilisation, plusieurs huiles essentielles puissent convenir. Le choix se portera alors de préférence sur celle dont l’odeur plaît, celle qui s’harmonise le mieux avec la personne à laquelle elle est destinée. De même, il est souvent conseillé d’associer plusieurs huiles essentielles afin de bénéficier de l’effet de synergie.

Par contre, il est absolument exclu :

  • d’injecter une huile essentielle en intramusculaire ou intraveineuse ou de l’instiller dans les yeux ;
  • de chauffer les huiles essentielles car certaines sont hautement inflammables.

Les huiles essentielles en usage interne : quelles précautions ?

Prendre l’avis d’un professionnel avant d’ingérer une huile essentielle. En effet, certaines huiles essentielles prises par voie orale peuvent être toxiques à doses importantes : les conseils d’utilisation doivent donc être scrupuleusement respectés.