Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Comment lutter contre la fatigue aux changements de saison ?

La fatigue est un concept complexe. Si la fatigue après un effort soutenu est considérée comme normale, elle peut se manifester en l’absence de tout effort. À peine de retour de vacances, vous êtes plus fatigué qu’avant de partir !

Comment lutter contre la fatigue aux changements de saison ?

Fatigue à causes multiples

De multiples facteurs peuvent provoquer de la fatigue : efforts excessifs, alimentation déséquilibrée, mauvaise hygiène de vie, sommeil insuffisant…

  • La fatigue s’explique parfois par une mauvaise hygiène de vie. Une alimentation trop riche en graisses ou en sucres, l’excès d’alcool ou un manque de vitamines peuvent perturber le bon fonctionnement de notre organisme. En plus, le manque d’exercice physique ralentit l’oxygénation de nos organes, conduisant à une accumulation de toxines. De plus, le stress et le manque de sommeil épuisent nos capacités de récupération.
  • Fréquent chez les femmes et les sportifs, le manque de fer peut être la source d’une fatigue plus importante, et ceci en raison de pertes de fer accrues notamment au cours de la transpiration ou lors des règles chez les femmes. Or, le fer entre dans la composition de l’hémoglobine, qui transporte l’oxygène vers les tissus et joue ainsi un rôle clé dans l’oxygénation de ces derniers.
  • L’excès de poids, souvent dû à une alimentation déséquilibrée ou excessive, s’accompagne d’un ralentissement général et de fatigue, en particulier s’il est associé à une vie sédentaire.


Changement de saison et manque de luminosité

Luminothérapie

Que ce soit à l’arrivée du froid en automne ou bien au printemps, lorsque la nature se réveille et s’épanouit, il est fréquent d’éprouver une fatigue passagère. Si des baisses d’énergie sont tout à fait anodines en cours d’année, elles doivent absolument être prises au sérieux lorsqu’elles perdurent. Une fatigue liée au changement de saison n’est pas dramatique en soi, mais si elle se fait plus régulière, il vaut mieux consulter un médecin.
Chez certaines personnes, surtout les personnes âgées, un état de fatigue persistant peut altérer considérablement la qualité de vie, en particulier durant l’hiver. La fatigue saisonnière durant l’hiver est de plus en plus étudiée et l’on sait aujourd’hui bien la prendre en charge et même la prévenir, notamment grâce à la luminothérapie. Cet état de fatigue peut même s’étendre pour aboutir à une véritable déprime saisonnière.

En cas de déprime saisonnière, un programme spécial par la lumière, appelé « luminothérapie », a fait ses preuves. Il est maintenant utilisé dans certains cas à titre préventif, selon le concept : mieux vaut donc réagir à temps pour retrouver toute son énergie rapidement.

La phytothérapie pour vous permettre de récupérer

En cas de fatigue persistante ou récurrente, le recours à la phytothérapie s’est avéré efficace dans bon nombre de cas. Voici quelques solutions naturelles pour permettre à votre organisme de mieux s’adapter au changement de saison ou de luminosité.

L'Angélique (Angelica officinalis ou archangelica)

Angélique

Véritable cadeau des anges, l’angélique est une plante quasi-universelle. Elle aide à mieux résister aux agressions extérieures et aide à augmenter la résistance de l’organisme. En France, on la rencontre plutôt en lisière des forêts et des ruisseaux. Reconnaissable à sa grande taille, elle donne des fleurs en été, de juillet à septembre. Il est impératif de ramasser les feuilles et les fleurs en été, lorsqu’elles sont fraîches. Séchées, elles perdent leurs propriétés. L’angélique est disponible en gélules, mais peut aussi être consommée en extrait liquide, en infusion, en décoction ou en hydrolat.


Le Ginseng (Panax ginseng)

Racine de ginseng

Plante vivace de petite taille, c’est sa racine volumineuse de couleur jaune clair qui est utilisée en phytothérapie. Elle vous aidera à augmenter vos capacités physiques. Utilisée en Asie depuis des millénaires, le ginseng est une plante aux multiples vertus. Elle stimule la vitalité et redonne du tonus. Elle vous aidera à augmenter vos capacités physiques ainsi que vos performances intellectuelles.

 

Prenez votre état de fatigue en main !

Un jus de fruits frais chaque matin

Retrouver un sommeil régulier est capital pour vous.
Des mesures simples suffisent parfois pour diminuer la fatigue et vous redonner de l’élan.

  • Évitez les dîners copieux surtout à une heure trop tardive, ce qui pourrait perturber votre repos nocturne.
  • Au cours de la journée, faites de l’exercice physique de manière régulière : marche à pieds, natation ou vélo sont autant d’activités efficaces pour vous remettre d’aplomb.
  • Veillez à ne pas pratiquer d’activité physique trop intense après 17 h, au risque de perturber votre sommeil. Préférez des activités douces et des exercices de respiration.
  • Buvez beaucoup : Buvez 1 à 2 litres d’eau par jour, ou mieux encore des tisanes à base de plantes à action tonifiante. Au lever, pressez un citron dans un verre d’eau tiède pour faire le plein en vitamine C, l’énergisant numéro 1. Évitez en revanche tout excès de café ou de thé.
  • Ne vous privez pas de fruits et de légumes : Riches en vitamines, ils apportent des antioxydants qui aident à lutter contre le stress oxydatif et abondent en minéraux tels que calcium, potassium ou magnésium. Il vaut mieux, en revanche, éviter les aliments sucrés comme les confiseries et autres sucreries.

Le saviez-vous ?

De nombreuses vitamines sont associées au concept de reconstitution de la forme. Elles sont, en effet, indispensables à l’entretien de notre organisme et agissent généralement à faible dose. Alors que les déficits sont devenus très rares de nos jours, il est toutefois possible d’observer des taux trop bas de certaines vitamines ou minéraux.
C’est notamment le cas du déficit en vitamine D que l’on rencontre parfois sous nos latitudes chez les jeunes ou les personnes âgées, surtout pendant les mois d’hiver en raison de la trop faible luminosité. Il en est de même pour le déficit en fer, qui peut engendrer des grosses fatigues chez la femme, et qu’il faut rechercher chez les femmes se plaignant de fatigue anormale.