Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Comment améliorer sa mémoire ?

Notre cerveau commande toutes nos fonctions vitales. Il est sollicité à chaque instant de la journée, au travail, à la maison ou dans nos loisirs, mais aussi lors de périodes particulières (examens, compétitions…). Dans certaines situations peuvent survenir une baisse de concentration ou un défaut de mémorisation. Pour éviter cela, voici quelques astuces qui vous aideront à conserver une concentration et une mémoire optimales.

Mémoire

La mémoire : qu’est-ce que c’est ?

La mémoire permet de nous souvenir de nos émotions et de nos savoirs, récents ou plus anciens. Elle nous permet d’emmagasiner, de conserver et de restituer des informations et expériences acquises et doit être entretenue pour fonctionner le plus longtemps possible.
Il existe 3 types de mémoire : 

  • la mémoire immédiate qui ne dure que quelques secondes,
  • la mémoire à court terme, qui permet de retenir des évènements quelques minutes,
  • et la mémoire à long terme, qui permet d’avoir des souvenirs sur une très longue période.

Notre faculté de mémorisation résulte d’un circuit cérébral, composé de plusieurs milliers de neurones, qui communiquent entre eux pour se transmettre l’information.
 

« Trous de mémoire » : quelles sont les causes ?

Du simple oubli d’une date aux troubles plus récurrents de mémorisation, cette perte peut nous handicaper dans notre quotidien. Lorsque le circuit de communication entre les neurones fonctionne mal, la mémorisation s’enraye et notre mémoire nous fait défaut : c’est le fameux « trou de mémoire ».
Les pertes ponctuelles de mémoire peuvent augmenter avec l’âge, parce que le nombre de neurones diminue au fil des années, surtout à partir de 40 ans. D’autres facteurs peuvent aussi influencer notre mémorisation : le stress, l’émotion, un sommeil perturbé, la fatigue, ou encore la fameuse charge mentale.
Pour un fonctionnement du cerveau optimal, il faut choisir les bons aliments et adopter quelques astuces pour faire travailler sa mémorisation et entretenir sa mémoire.
 

Quels aliments pour une bonne mémoire ?

Votre cerveau représente seulement 2 % du poids total de votre corps, mais il est très gourmand en énergie. Il utilise à lui seul environ 20 % de l'apport calorique de la journée !

Voici quelques règles à suivre pour apporter à votre cerveau l’énergie dont il a besoin pour fonctionner :

  • Prenez un petit déjeuner copieux le matin, avec des aliments riches en glucides et fibres : votre cerveau aura ainsi de l’énergie pour bien fonctionner jusqu’à la pause du déjeuner
  • Choisissez des aliments riches en oméga-3, par exemple les poissons gras et huiles riches en bonnes graisses, capitales dans la construction et l'entretien des cellules du cerveau.
  • Privilégiez aussi les aliments riches en vitamines B comme les B1, B3, B5 et B9, qui jouent un rôle primordial dans la mémorisation en jouant sur les fonctions psychologiques et la performance intellectuelle. Les abats et les fruits secs à coque en contiennent d’importantes quantités.
  • Consommez du fer, qui a pour rôle de transporter l’oxygène jusqu’au cerveau en le fixant sur les globules rouges. Le fer est très présent dans la viande rouge, mais également dans les graines comme le sésame, le cumin ou les noix de cajou.
  • Le magnésium, contenu en grande quantité dans les bananes, les fruits secs ou encore le chocolat, contribue au bon fonctionnement du système nerveux et à de bonnes fonctions psychologiques.

Comment améliorer sa mémoire ?

Pour conserver une mémoire au top de sa forme, mettez votre cerveau au travail ! Jeux de mots, de chiffres, de logique… Tous ces exercices sont utiles pour entretenir la mémoire et les capacités mentales. Faire de l’exercice physique régulièrement permet aussi de préserver les fonctions cognitives et les améliorer, car cela oxygène votre cerveau.  Enfin, bien dormir est essentiel pour que votre cerveau consolide les apprentissages de la journée. Si tout cela ne suffit pas, certaines plantes peuvent vous aider !

Ginseng

Le Ginseng (Panax ginseng) est une plante stimulante bien connue pour favoriser les performances cognitives. Il aide au bon fonctionnement du cerveau et améliore les capacités d’apprentissage. Idéal en période de surmenage ou d’activité intellectuelle intense, il aide à améliorer la mémorisation et vous permet, grâce à son effet antifatigue, de traverser plus sereinement les périodes chargées.

Bacopa

Le Bacopa (Bacopa monnieri) est très connue en phytothérapie pour son action sur les fonctions cognitives comme la mémoire et la concentration. Le Bacopa agit sur la mémoire à court et à plus long terme. Il aide à conserver une fonction cérébrale optimale, et soutient l’apprentissage et la mémorisation des informations. Son action porte surtout sur la microcirculation sanguine, associée à la performance intellectuelle.

Ginkgo

Autre plante star de la mémoire : le Ginkgo (Ginkgo biloba). C’est un arbre très résistant qui possède une longévité record. Grâce à sa richesse en ginkgolides, le ginkgo peut agir sur la mémoire et les facultés d’apprentissage. Cette plante aide à améliorer les fonctions cognitives et favorise la concentration. Elle est connue pour favoriser la micro-circulation cérébrale, permettant un apport optimal d’oxygène et de nutriments aux neurones.

 

Pensez à combiner ces deux plantes pour un effet encore plus bénéfique sur le cerveau, par exemple avant des périodes exigeantes mentalement comme les examens, entretiens professionnels...

Rhodiola

Enfin, la Rhodiola (Rhodiola rosea) est une plante adaptogène qui permet à l’organisme de résister plus facilement au stress et de s’adapter. Le cerveau est ainsi plus performant.

Le saviez-vous ?

Même si elle a laissé un mauvais souvenir à plusieurs générations d’écoliers, l’huile de foie de morue est très utile au bon fonctionnement du cerveau. L'apport journalier de 250 mg de DHA (acide docosahexaénoïque, appartenant à la famille des omegas 3) aide à maintenir de bonnes fonctions cérébrales, telles que les fonctions cognitives.