Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Cholestérol : quelles solutions naturelles ?

Le cholestérol est une graisse fabriquée aux deux tiers par le foie, le reste provenant de l’alimentation. Il est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme.

Cholesterol

Le « bon » et « mauvais » cholestérol

Le cholestérol est véhiculé dans le sang par des transporteurs appelés lipoprotéines. Il existe des lipoprotéines HDL (lipoprotéine de haute densité) et LDL (lipoprotéine de basse densité). Un taux élevé de LDL augmente la quantité de cholestérol dans le sang.

Une partie se dépose sur les parois des artères, entraînant la formation de plaques d’athérome. Les LDL sont ainsi appelés « mauvais cholestérol ».

Par contre, les HDL récupèrent le cholestérol des parois artérielles et le transportent vers le foie, où il est recyclé. Comme ils protègent les artères de l’action du cholestérol, les HDL sont appelés « bon cholestérol ». Il faut ainsi veiller à maintenir l'équilibre entre « bon » cholestérol (HDL) et « mauvais » cholestérol (LDL).

Même si vous ne parvenez pas à éliminer complètement le cholestérol en excès par l’alimentation, vous pouvez le faire baisser en consommant les « bons » produits ou avec l’aide de certains ingrédients.

Les omégas-3, indispensables à votre organisme

Les oméga-3 sont des acides gras polyinsaturés reconnus comme « bons » pour l’organisme. Ils sont nécessaires au développement et au fonctionnement du cerveau et du système nerveux. Des apports suffisants en oméga-3 sont donc primordiaux tout au long de la vie.

Dans le domaine cardio-vasculaire, la consommation d'acides gras oméga-3 peut conduire à une diminution de la quantité de triglycérides dans le sang.

Les aliments les plus riches en oméga-3 sont issus de végétaux terrestres (la noix, le blé, le soja, le lin, etc.) et d’animaux marins (les poissons gras comme le saumon, le krill, le maquereau, la sardine, etc.).

L'huile extraite du krill est naturellement très riche en acides gras essentiels (que l'organisme doit puiser dans son alimentation) notamment en oméga-3 du type EPA, DHA. Attention, elle ne convient pas aux personnes allergiques aux poissons et crustacés !

La levure de riz rouge, votre alternative naturelle !

La levure de riz rouge est issue d'un champignon microscopique, Monascus purpureus, qui produit sur le riz un pigment rouge caractéristique. La levure de riz rouge contient plusieurs molécules appelées monacolines, dont la monacoline K.

La monacoline K présente des propriétés intéressantes sur la cholestérolémie. La consommation journalière de 10 mg de monacoline K issue de la levure de riz rouge contribue au maintien d'une cholestérolémie normale.

Il est recommandé d’accompagner la prise de levure de riz rouge d’un suivi médical adapté et de bien tenir compte des précautions d’emploi et recommandations liées à l’usage de ce type de produits.

Les phytostérols, votre atout naturel !

Les phytostérols ont une structure proche de celle du cholestérol. Selon l'ANSES, « les phytostérols ont pour propriété de réduire le niveau de cholestérol sanguin en diminuant son absorption intestinale par compétition ». Les phytostérols et les phytostanols aident à réduire le cholestérol sanguin.

Comme leur nom l’indique, les phytostérols sont présents dans les aliments végétaux, notamment les huiles, céréales, fruits et légumes frais, oléagineux. Parmi eux, le germe de blé est particulièrement réputé pour sa richesse en acide linoléique. Il s’agit de la partie « vivante » de la graine qui renferme tous les constituants nécessaires à la croissance de la future plante. L’huile qui en est extraite est riche en phytostérols qui diminuent l’absorption du cholestérol par l’intestin.

En complément de votre alimentation, l'huile de germe de blé vous aide à atteindre les 10 g par jour d'acide linoléique nécessaires pour contribuer à maintenir une cholestérolémie normale.

ÉLIMINEZ LES KILOS EN TROP

N’oubliez pas que les kilos superflus favorisent l’excès de cholestérol. La perte de poids permet de faire baisser le taux de mauvais cholestérol, tout en augmentant celui de bon cholestérol. Il en est de même pour le sport, votre allié santé incontournable. Privilégiez donc une alimentation saine et pensez à pratiquer une activité physique régulière.