Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Bien choisir son complément alimentaire capillaire pour fortifier et densifier ses cheveux

Nos cheveux sont constamment soumis à diverses agressions. Qui plus est, certaines mauvaises habitudes, telles que l’utilisation de shampoings ou le séchage à une température trop élevée, peuvent contribuer à leur fragilisation. Néanmoins, certains compléments peuvent vous permettre de fortifier ou densifier vos cheveux, selon le problème auquel vous êtes confronté : voulez-vous redonner vitalité et brillance à des cheveux ternes et secs ou gagner en volume ?

Fortifier et densifier ses cheveux

Comment retrouver des cheveux souples, brillants et pleins de vitalité grâce aux compléments alimentaires ?

Une chevelure douce, souple et brillante, nous sommes nombreux à en rêver… Mais malgré toute l’attention portée au soin de nos cheveux, il n’est pas toujours aisé d’obtenir un tel résultat. De nombreux éléments peuvent jouer contre nous, notre environnement par exemple. Eau calcaire, pollution, froid, soleil ou encore sel de mer : ces ennemis invisibles sont partout et ils rendent la vie dure à vos cheveux, qui peuvent alors rapidement devenir ternes, secs, et fourchus.

Fort heureusement, certains oligo-éléments, acides aminés et vitamines contenues dans l’alimentation ou dans certains compléments peuvent vous aider. Le zinc aide à conserver des cheveux en bonne santé.

La méthionine et la cystéine, deux acides aminés soufrés, sont elles aussi essentielles à la bonne santé de vos cheveux. Elles renforcent leur brillance et entrent en jeu dans la production de la kératine. En effet, la kératine est synthétisée à partir de la cystine et de la méthionine, sous l’action du zinc et des vitamines du groupe B, notamment la vitamine B8 qui contribue à conserver des cheveux en bonne santé. Elle participe aussi à la bonne croissance du cheveu et aide à réguler sa chute.

Zinc, acides aminés et vitamines B, voilà le trio gagnant pour redonner force, vitalité et brillance à vos cheveux !

Cheveux : comment retrouver densité, volume et matière grâce aux plantes ?

De nos jours, les critères de beauté sont souvent liés à une idée de force, vitalité et bonne santé. Ainsi, le teint hâlé est associé à une bonne mine, la silhouette svelte à un style de vie sain… Et les cheveux ne constituent en aucun cas une exception.

Les plantes pour de beaux cheveux

Vos cheveux reflètent aussi votre état de santé. En effet, les cheveux sont dans une certaine mesure le miroir de votre style de vie. En période de stress, ils sont fragilisés, tombent plus facilement et paraissent tout « raplapla ».

On est donc loin de notre idéal de beauté, mais là aussi, la triade zinc-acides aminés-vitamines B est votre alliée pour des cheveux en bonne santé. En outre, certaines plantes peuvent aussi s’avérer d’une grande aide pour densifier le volume capillaire.

L’extrait de roquette par exemple, permet de stimuler le bulbe et la croissance des cheveux. La prêle, quant à elle, fortifie les cheveux. Votre masse capillaire est ainsi pleine de force et de résistance.

Quels aliments aident à fortifier les cheveux ?

Afin de profiter de l’action bénéfique des substances énoncées plus haut, le secret n’est autre qu’une alimentation variée. Les fruits de mer, viandes et fromages sont riches en zinc. Les vitamines B, quant à elles, sont notamment présentes dans les fruits secs (noix, pistaches, amandes), les fruits (pommes, raisin, fraises) et la levure de bière. Enfin, les acides aminés sont principalement contenus dans les viandes.

Les compléments alimentaires pour cheveux : que contiennent-ils ?

Le cheveu est principalement constitué de kératine, une protéine synthétisée à partir d’acides aminés soufrés sous l’action du zinc et des vitamines du groupe B. Dans la plupart des compléments alimentaires capillaires que l'on trouve en pharmacies et parapharmacies, on retrouve donc souvent des vitamines B, du fer, du zinc et des acides aminés soufrés comme la cystine et la méthionine. Par ailleurs, certains compléments alimentaires capillaires combinent ces composants à des plantes reconnues pour fortifier le cheveu comme la Roquette et/ou la Prêle.

Ces formules complètes permettent aux cellules du cheveu de puiser les nutriments spécifiques et nécessaires dont elles ont besoin.
Un complément alimentaire capillaire est une aide ponctuelle, un coup de pouce pour redonner vigueur et santé à vos cheveux.

Pour avoir des résultats, il est souhaitable de suivre un programme de trois mois pour être en phase avec le cycle naturel du cheveu. Bien entendu, il vous faudra alors suivre les instructions figurant sur le produit et veiller à ne pas dépasser les doses recommandées.

Quelques conseils hygiéno-diététiques pour prendre soin de vos cheveux

Prendre soin de ses cheveux

Au même titre que la peau, les cheveux sont eux aussi sensibles à notre style de vie. Si vous souhaitez préserver leur éclat, leur vitalité et leur souplesse, quelques mesures simples s’imposent :

  • Adoptez un régime alimentaire équilibré et riche en antioxydants. Cela aura une influence directe sur vos cheveux. Les aliments les plus riches en antioxydants sont les baies, les fruits et le persil.
  • Évitez les expositions prolongées au soleil, qui assèchent vos cheveux.
  • Évitez de vous laver les cheveux trop souvent. Avec le temps, cela fatigue et abîme les cheveux. De plus, cela aura tendance à accroître la production de sébum.
  • Privilégiez les shampoings doux afin de ne pas trop agresser le cuir chevelu.
  • Arrêtez de fumer. Le tabagisme accélère le vieillissement capillaire au même titre que les UV.
  • Prêtez suffisamment attention à votre capital sommeil. Un sommeil insuffisant aura une influence négative sur la croissance des cheveux.
  • N’enfermez pas vos cheveux : le port prolongé d’un couvre-chef peut les empêcher de respirer.

Le saviez-vous ?

Nous perdons en moyenne 30 à 60 cheveux par jour, et cela n’a rien d’inquiétant. Il s’agit du cycle de régénération naturel des cheveux. Pourtant, il arrive que la perte dépasse 100 cheveux par jour. Inutile de s’alarmer outre mesure pour autant. En automne par exemple, nous perdons davantage de cheveux. Des variations hormonales, par exemple durant la grossesse ou la ménopause, peuvent aussi être en cause. Toutefois, si vous avez l’impression de perdre trop de cheveux, demandez conseil à votre médecin.