Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Avec le Plantain, musclez vos défenses immunitaires

Pline l’Ancien, célèbre naturaliste ayant vécu au Ier siècle, utilisait le Plantain (Plantago major L., Plantago lanceolata) pour son éventail de propriétés. Il est aujourd’hui temps de redonner à cette plante la lumière qu’elle mérite !

Plantain

Plantago major L. : sur les traces d’une plante millénaire

Le grand Plantain, ou Plantain commun à feuilles larges, Plantago major L. en latin, est une plante vivace que l'on peut trouver partout, notamment le long des routes. Le Plantain appartient à la famille des Plantaginacées, qui contient plus de 200 espèces.

À l’origine, le Plantain poussait en Europe du Nord, en Asie centrale et en Afrique du Nord. Par temps humide, ses graines deviennent visqueuses et collent aux semelles. C’est de cette façon que les colons l’ont introduite en Amérique, ce qui explique pourquoi les Indiens l’appelaient « empreinte de pied de l'homme blanc ». Comestible, Plantago major L. est surtout reconnu dans le monde la phytothérapie.

Hippocrate, illustre médecin de l’Antiquité, lui attribuait de nombreuses propriétés médicinales. Au siècle dernier, le Plantain a enfin retrouvé son usage sur le système respiratoire comme la gorge, les cordes vocales, le larynx, pour ne citer que quelques exemples. Plus récemment, des scientifiques se sont penchés sur son action sur le système immunitaire.

La feuille de Plantain, votre allié hivernal !

Surtout en période de stress, notre système de défense contre les agressions diverses est susceptible de s’affaiblir. Ainsi, pour traverser l’hiver plus sereinement, le Plantain pourrait sans doute être la plante dont vous avez besoin.

La feuille du grand Plantain ou encore Plantain commun (Plantago major L.) peut contenir de nombreuses substances.

De par sa composition, le Plantain est bénéfique pour notre système immunitaire. Plus précisément, il stimule et aide notre organisme à mieux résister aux agressions hivernales.

Les multiples propriétés et bienfaits du Plantain

Vous l’aurez compris, le Plantain ne sert pas seulement à renforcer vos défenses naturelles. Il peut aussi s’avérer utile pour d’autres choses, dont voici quelques exemples :

  • Calmer les voies respiratoires : grâce à son effet apaisant, le Plantain peut être employé pour lutter contre les problèmes saisonniers. Il est notamment reconnu pour adoucir les voies respiratoires supérieures comme la gorge ou les cordes vocales.
  • Articulations : le Plantain aide également à conserver la mobilité et la flexibilité des articulations.
  • Digestion : outre ses bienfaits sur les voies respiratoires et sur les articulations, le Plantain est aussi recommandé pour favoriser la digestion car il aide au bon fonctionnement hépatique.

 

Le Plantain : comment l’utiliser ?

La feuille de Plantain en gélules :

Le Plantain peut être utilisé de diverses manières, mais nous conseillons généralement de le prendre sous forme de gélules à base de Totum de plante.

Quand prendre du Plantain ?

Les gélules à base de poudre de Plantain sont particulièrement adaptées en hiver pour renforcer vos défenses immunitaires.
Le Plantain est à prendre avec un grand verre d’eau au moment du repas. Le nombre de gélules à prendre peut varier selon vos besoins. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien. Celui-ci saura vous recommander l’usage adapté à vos besoins.

Où trouver du Totum de Plantain en gélules ?

Les compléments alimentaires à base de Plantago major L. sont disponibles en pharmacies et parapharmacies.

Pourquoi privilégier le Totum de feuille de Plantain ?

La plante entière contient une multitude de composants actifs et inertes qui interagissent les uns avec les autres. Le « totum », ou poudre totale de plante, est un principe fondamental en phytothérapie : il garantit la restitution de 100 % des actifs de la plante.

Ainsi, préférez à chaque fois que cela est possible, le Totum de la plante. Cette approche vous garantit une synergie d’action optimale.

La supériorité du Totum a été confirmée par de nombreuses études scientifiques qui permettent de souligner la pertinence de son utilisation.

Quelques conseils hygiéno-diététiques pour renforcer ses défenses immunitaires

Vélo
Pour renforcer votre système immunitaire, faites du sport ! Le rôle du sport est indubitable. La pratique régulière d’une activité physique modérée booste vos défenses immunitaires.
Notez bien que l’exercice physique passe également par un changement de comportement : prenez les escaliers plutôt que l’ascenseur, préférez la marche à la voiture et aux transports en commun et sortez enfin votre vélo du garage !
 

 

Sommeil

Votre santé est intimement liée à votre style de vie. Ainsi, pour garder la forme, pensez également à préserver votre sommeil. Selon l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), le repos permet à l’organisme « d’assurer des fonctions nécessaires au développement et à la santé »1*.
Pour améliorer la qualité de votre sommeil, bannissez les écrans au moins 30 minutes avant le coucher et aérez votre chambre régulièrement. La température idéale conseillée se situe autour de 18 °C. Si les conditions météorologiques le permettent, n’hésitez pas à dormir la fenêtre ouverte.
 

1 Le sommeil et ses troubles, Inserm.

Le saviez-vous ?

On distingue l’immunité « naturelle », première ligne de défense de l’organisme, de l’immunité « acquise », qui est par exemple induite par la vaccination. Alors que la première combat les agressions extérieures sans distinction, la seconde repose sur le souvenir d’une « agression particulière ». En cas de nouvelle attaque, l’organisme réagit alors beaucoup plus rapidement.