Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

3 plantes adaptogènes à connaître

la Rhodiole, l'Eleuthérocoque et le Ginseng

Selon Nicolaï LAZAREV, « l'adaptogène est une substance pharmacologique capable d'induire dans un organisme un état de résistance augmentée non spécifique permettant de contrebalancer les signaux de stress et de s'adapter à un effort exceptionnel ». Ce terme est réservé uniquement à des plantes médicinales décrites comme « augmentant la résistance au stress, la concentration, la performance et l’endurance en cas de fatigue ou de stress ».

Ginseng, la plante millénaire du tonus

Le ginseng est une plante vivace avec une racine volumineuse plus ou moins ramifiée de couleur jaune clair et pouvant avoir un aspect anthropomorphe. On doit attendre que la plante ait atteint au minimum 6 ans d’âge pour en récolter sa racine.

Ginseng, plante millenaire du tonus

Traditionnellement, le « ginseng blanc » correspond à la racine lorsqu'elle est lavée puis séchée au soleil ou dans un four. Le « ginseng rouge » doit sa couleur brun-rougeâtre à un étuvage (passage à la chaleur humide) avant séchage.

Son usage traditionnel, initialement réservé à l’Empereur et aux grands seigneurs féodaux, remonte à l’Antiquité. En Occident, elle connaît un vif succès depuis le XVIIIe siècle. Son nom « Panax », panacée, indique qu’elle est réputée comme pouvant tout soigner.

Aujourd’hui, le ginseng est essentiellement utilisé pour son action tonique générale sur les performances physiques et intellectuelles. En Chine, le ginseng est encore utilisé comme aphrodisiaque masculin.

La racine de ginseng est appréciée pour sa richesse en ginsénosides, constituants caractéristiques de la plante, dont la teneur augmente avec la maturité de la racine. Le ginseng contient également de nombreuses vitamines (surtout du groupe B), des sels minéraux (fer, cuivre, phosphore, calcium, magnésium, zinc), des oligo-éléments (silicium et sélénium) et des acides aminés.

Éleuthérocoque, la plante de l'énergie vitale

L’éleuthérocoque encore appelé « ginseng russe » ou « buisson du diable » est un arbuste épineux, aux feuilles palmées et longuement pétiolées de la même famille que le ginseng (Araliacée). L’Éleuthérocoque est originaire de Chine et du Japon. Le fruit issu de cette plante est une baie noire à 5 noyaux. 

Eleuthérocoque, énergie vitale

La racine d’éleuthérocoque était traditionnellement utilisée par les chamans sibériens et entrait dans de nombreuses préparations de la médecine chinoise.

Aujourd’hui, elle est utilisée en cas de fatigue physique et intellectuelle, chez les personnes âgées ou en période d’examens. Elle est ainsi appréciée pour ses vertus revitalisantes et toniques.

La racine d’éleuthérocoque est riche d'un groupe de constituants nommés éleuthérosides. Ces composants contribuent aux vertus « adaptogènes » (adaptation de l’organisme à différentes situations) qui lui sont attribuées. En effet, la racine de l’éleuthérocoque permet d'améliorer la capacité de l'organisme à fournir un effort physique, augmente la vitesse d'exécution et facilite la récupération.

Cette plante a même été utilisée par les cosmonautes russes pour une meilleure adaptation à l'espace ou par les athlètes des anciens pays de l'Est pour obtenir de meilleures performances.

Rhodiole, la plante du calme émotionnel

La rhodiole, aussi appelée « racine d’or » ou ginseng de Sibérie, est très répandue en Europe du nord et dans les régions montagneuses d’Europe et d’Asie. Plus de 200 espèces différentes appartenant au genre Rhodiola ont été identifiées, dont au moins 20 sont utilisées dans les médecines traditionnelles d’Asie.

Rhodiole, calme émotionnel

Le rhizome de Rhodiola rosea possède une teneur particulière et caractéristique en composés de la famille des phenylpropanoïdes : rosavine, rosine, rosarine, d’où son odeur de rose.

Comme le ginseng et l’éleuthérocoque, la rhodiole est également une plante dite « adaptogène ». Elle permet à l’organisme de s’adapter plus facilement à différentes situations. Idéale pour aider à aborder une période stressante (examens…), la rhodiole est aussi utilisée pour faciliter la détente et retrouver calme et sérénité.

Outre ses propriétés relaxantes, la rhodiole est également tonifiante. Elle est ainsi déconseillée le soir. En Sibérie et en Scandinavie, son usage comme plante tonique est connu depuis au moins 3000 ans